Travaux & études

Les addictions chez les jeunes de Haute-Loire

Auteurs : Venzac M, Maquinghen S, Glanddier PY, Observatoire Régional de la Santé d'Auvergne, Préfecture de Haute-Loire / com
- 4 pages
Thématiques :
Addictions
Enfance et adolescence
Prévention - Promotion Santé

Le schéma départemental de prévention de la délinquance 2009-2011 a été signé le 17 juin 2009 en Préfecture de Haute-Loire. Lors de son élaboration, un bilan alarmant de la consommation d’alcool et de drogues en Haute-Loire a été constaté, notamment chez les jeunes. Dans ce cadre la Préfecture de Haute-Loire a sollicité l’Observatoire régional de la santé d’Auvergne (Obresa) afin de mettre en place une enquête dans l’objectif de réaliser un état des lieux départemental des conduites addictives avec produits (alcool, tabac, drogues) mais aussi sans produit (jeux-vidéo, internet, télévision) des jeunes de Haute-Loire âgés de 11 à 25 ans. Cette enquête concerne les jeunes scolarisés durant l’année scolaire 2009/2010 dans les collèges et lycées publics et privés du département (généraux, professionnels, agricoles), dans les centres de formation des apprentis (CFA) mais également les étudiants de BTS, DUT, licence professionnelle et les jeunes accueillis dans les missions locales. 1 282 questionnaires ont été reçus et analysés. Plus de la moitié des jeunes enquêtés déclarent avoir déjà fumé du tabac au cours de leur vie. Parmi ceux-ci, près de la moitié ont un usage quotidien. La part de jeunes expérimentateurs de tabac, tout comme la part de jeunes ayant un usage quotidien de tabac augmentent rapidement avec l’âge. Globalement, les 16-18 ans de Haute-Loire ont un comportement similaire aux jeunes du territoire national en termes d’expérimentation de tabac. Néanmoins, les jeunes de 17-18 ans du département semblent moins souvent avoir un usage occasionnel mais plus souvent un usage quotidien de tabac que la moyenne nationale. Concernant la consommation d’alcool, près de 8 jeunes sur 10 ont bu de l’alcool au cours des 30 derniers jours. De plus, boire des quantités importantes d’alcool en une même occasion est une pratique assez fréquente chez les jeunes enquêtés : près des deux tiers ayant déjà bu de l’alcool ont déjà été ivres au cours de leur vie, la moitié ont été ivres au moins une fois au cours de l’année, plus d’un quart ont eu des ivresses répétées et 11 % des ivresses régulières. L’âge moyen à la 1ère ivresse est de 14,7 ans.  Ces proportions varient fortement selon l’âge et le sexe des jeunes. Les jeunes de 16 à 18 ans de Haute-Loire semblent avoir un profil de consommation d’alcool défavorable par rapport aux jeunes du territoire national. Concernant la consommation de drogues illicites, près d’un quart des jeunes enquêtés ont déjà consommé du cannabis au cours de leur vie, en moyenne à 15,4 ans la 1ère fois. L’expérimentation des autres produits psychoactifs est beaucoup plus marginale. Les jeunes de 16-18 ans de la Haute-Loire semblent moins souvent avoir expérimenté le cannabis que les jeunes du territoire national. Concernant les addictions sans produit, plus d’un quart des jeunes interrogés déclarent avoir le sentiment d’être dépendants aux jeux-vidéo, à internet, aux jeux en ligne ou à la télévision. Les filles semblent autant concernées que les garçons et, contrairement à ce qui avait été constaté pour les addictions avec produit, un tel comportement semble d’avantage concerner les plus jeunes.