Travaux & études

État des lieux des drogues et dépendances en Auvergne

Auteurs : Venzac M, Illés HG, Maquinghen S, Glanddier PY, Observatoire Régional de la Santé d'Auvergne
- 150 pages
Thématiques :
Addictions
Cancers - tumeurs
Facteurs de risque
Pathologies
Prévention - Promotion Santé
Territoires et santé

Le Centre ressources Auvergne addictions (CR2A) a sollicité l’Observatoire régional de la santé d’Auvergne afin de dresser un état des lieux de la situation des drogues et de son évolution au plan régional et départemental, en rassemblant et valorisant les différentes sources d’information disponibles. Cet état des lieux des connaissances disponibles à une période donnée a pour objectif de faire apparaître les particularités régionales, voire infrarégionales, les forces et les faiblesses des territoires, les évolutions, afin d’être un outil d’aide à la décision pour les chefs de projet. Les indicateurs présentés dans cet état des lieux offrent une vision la plus large possible des problèmes d'addictions en abordant la question sous divers angles : offre et production, consommation, conséquences sanitaires, conséquences judiciaires, recours aux soins et prise en charge et prévention. En 2010, en population générale, il est constaté une consommation régulière de tabac similaire dans la région Auvergne et dans le reste de la France : près d’un quart des 15-85 ans déclarent fumer régulièrement. La consommation d’alcool dans cette population semble être un comportement essentiellement masculin, quelle que soit la fréquence de consommation. Concernant la consommation de drogues illicites, plus d’un quart des 15-64 ans de la région déclarent avoir fumé au moins une fois du cannabis au cours de leur vie. Cette part est plus faible en Auvergne que dans le reste de la France. Enfin, l’analyse de la consommation de médicaments psychotropes montre une consommation plus présente chez les femmes que chez les hommes. Concernant les conséquences sanitaires, une surmortalité masculine liée à la consommation d’alcool est enregistrée en Auvergne par rapport à la France métropolitaine. Cet état des lieux permet également de recenser les structures de prise en charge médico-sociales et hospitalières présentes sur le territoire auvergnat. Les structures de prise en charge médico-sociales sont implantées sur tout le territoire : sept centres de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa) sont répartis sur les quatre départements. Concernant les structures sanitaires, la région Auvergne compte seize consultations hospitalières d’addictologie, huit équipes de liaison en addictologie et deux soins de suite et de réadaptation spécialisés dans les addictions.