Travaux & études

Mortalité en Auvergne durant la canicule 2003

Auteurs : Venzac M, Maquinghen S, Fradet MR, Aublet-Cuvelier B, Grondin MA, Glanddier PY, Observatoire Régional de la Santé d'Auvergne
Avec la participation de : Plate-forme de l'observation sanitaire et sociale Auvergne / com
- 62 pages
Thématiques :
État de santé des populations
Personnes âgées
Santé environnement
Synthèses [AUVERGNE SANTE]

À la demande de la plate forme de l’Observation Sanitaire et Sociale d’Auvergne, une analyse sur la mortalité survenue durant la canicule de l’été 2003 en Auvergne a été réalisée. De juillet à septembre 2003, la région a enregistré un excès de 357 décès par rapport à la moyenne des étés 2000, 2001 et 2002, dont 320 ont été comptabilisés durant le seul mois d’août. Cet accroissement de décès correspond à une surmortalité de 30 % par rapport aux mois d’août des trois années précédentes. Cet excès de décès a été ressenti essentiellement dans l’Allier et le Puy-de-Dôme. Il a touché principalement les personnes âgées de 75 ans ou plus et aussi bien les femmes que les hommes. L’excès de décès a majoritairement été enregistré dans les maisons de retraite. Même si aucun lien de cause à effet n’a été démontré, les périodes de surmortalité semblent suivre les périodes de forte chaleur et de pollution atmosphérique durant l’été 2003. Enfin, il est apparu que, depuis 1979, une seule autre période estivale a enregistré une surmortalité significative en Auvergne : l’été 1983.