Travaux & études

VIH et sida. Situation épidémiologique en Auvergne. Année 2008

Auteurs : Fradet MR, Maquinghen S, Glanddier PY, Observatoire régional de la santé d'Auvergne
- 4 pages
Thématiques :
État de santé des populations
Facteurs de risque
Maladies infectieuses
Prévention - Promotion Santé

En Auvergne, 49 découvertes de séropositivité VIH ont été signalées en 2008. Les principales caractéristiques sont : 86% sont des hommes ; 66% des hommes ont été contaminés par rapports homosexuels ; 37% des contaminations chez les femmes concernent des personnes de nationalité d’un pays d’Afrique subsaharienne. La file active dans les centres hospitaliers généraux d’Auvergne et au CHU de Clermont-Ferrand est de 962 patients séropositifs au VIH, dont 698 suivis au CHU. Parmi les 698 patients séropositifs au VIH suivis en 2008 au CHU de Clermont-Ferrand, 77 % sont domiciliés dans le Puy-de-Dôme, 10% dans l’Allier, 3% en Haute-Loire, 3% dans le Cantal et 7% dans un département voisin. La file active est majoritairement composée d’hommes. En 2008, il est noté une augmentation de la file active des centres hospitaliers en Auvergne, un allongement de la durée de vie des patients avec problématique du vieillissement devant être prise en charge, une importante activité de dépistage dans les CDAG, les Ciddist (Centres d’information de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles), le SSIU (Service santé inter universitaire) en lien avec le CHU et les associations de lutte contre le Sida. Cependant, l’activité de dépistage est encore trop faible en médecine générale. Depuis le début de l’épidémie en Auvergne, 612 cas de sida ont été notifiés, parmi eux, 298 sont décédés. Depuis 1994, le nombre de notifications de cas de sida et le nombre de décès ont fortement diminué.

173_Sida_VIH_Auvergne 2008_MD
A télécharger
Sida_VIH_Auvergne 2008