Veille santé social

Évaluation d’Impact sur la Santé. Quartier des Buers à Villeurbanne. Impact du projet de rénovation urbaine sur la mobilité des enfants – ORS Rhône-Alpes (mars 2016)

Thématiques :
Activité physique
Auvergne
Enfant - Adolescent
Santé environnementale
Surpoids Obésité
VNI

Le projet de rénovation urbaine sur le quartier des Buers à Villeurbanne, quartier prioritaire de la politique de la ville, a pour vocation de le modifier en profondeur. Situé à proximité du boulevard périphérique, il pâtit de mauvaises conditions de vie, d'une mixité sociale peu importante et d'un tissu urbain hétérogène. Plusieurs préoccupations perdurent : nuisances environnementales, insécurité, manque de fonctionnalité et d’attrait des espaces extérieurs. L'EIS a permis d'identifier plusieurs enjeux. Au niveau environnemental, la présence du périphérique induit une mauvaise qualité de l’air ainsi qu’une exposition à du bruit routier important. Concernant les infrastructures sportives existantes, elles sont assez peu fréquentées, et certaines sont délabrées. Par contre, les enfants apprécient les espaces verts autour de la résidence où un sentiment de sécurité leur permet de jouer et circuler librement, empruntant même un « petit passage » pour se rendre à l’école. Des animations d’été organisées par la ville de Villeurbanne semblent très appréciées, mais ne sont pas assez connues et ne sont pas disponibles pendant les petites vacances. Et en période scolaire, les freins à la participation des enfants à des activités sportives sont le coût des clubs et les déplacements. Ces déplacements sont d’ailleurs rendus difficiles par un manque de sécurité au niveau de la voirie principale (fort trafic, non respect des vitesses) et l’absence d’espaces piétons et vélo agréables et bien aménagés. Au final, une quarantaine de recommandations issues de réflexion libre ont été co-construites avec les membres du COPIL et l’équipe évaluatrice. L'EIS a créé une dynamique de travail transversale entre des secteurs autres que ceux de la santé et a donné l'occasion de sensibiliser et d'informer les acteurs impliqués sur différents concepts et sur leurs rôles pour promouvoir les comportements favorables à la santé. Accès au rapport (87 pages)